Billets du mois: novembre 2013


Polanski’s last baby, Emmanuelle complètement dingue et le cul-de-sac d’Amalric 0

Entrée en matière sans équivoque dans l’univers de Roman Polanski : la caméra pénètre dans un théâtre dont les portes semblent s’ouvrir d’elles-mêmes à mesure que l’objectif s’en approche. Univers clos, donc, annonçant tant l’irrémédiable emprisonnement de l’esprit (du personnage, des spectateurs) que la claustration physique. Si dans ce film, issue il y a, elle [...]